L'hélicoptère
L'hélicoptère de
Ponton d'Amécourt

Du grec "helix" (hélice) et "pteron" (aile), l'hélicoptère est un aéronef, dont la translation et la sustentation se fait au moyen d'une ou plusieurs hélices horizontales en rotation (rotor ou voilure tournante).

La particularité, qui en fait l'intérêt, est de généralement présenter la capacité de décoller et atterrir verticalement. Il est donc capable d'une manœuvrabilité appréciée dans un certain nombre de situations comme :

  • accès à des lieux malcommodes (pont d'un navire, toit d'un bâtiment)
  • vol stationnaire, déplacement très lent (intervention de secours en mer ou en montagne par exemple)
  • combat militaire (chasse au char, appui aux troupes au sol, observation)

Le terme "hélicoptère" est apparu pour la première fois en 1861 dans un brevet déposé en Angleterre par Ponton d'Amécourt.

L'hélicoptère de Paul Cornu

Le premier vol d'un modèle réduit d'hélicoptère, réalisé par Paul Cornu, fabricant de cycles, eut lieu en 1906 aux environs de Lisieux (Calvados).

Toutefois, c'est le 13 novembre 1907, à Coquainvilliers, qu'eut lieu le décollage du premier hélicoptère, à plus de 1,50 mètre du sol, atteint par le même Paul Cornu. Son appareil était un birotor (6 m de diamètre) monté sur quatre roues et mû par un moteur Antoinette de 24 ch.

Cette date marque le premier vol libre d'un homme à bord d'un hélicoptère.

 
L'hélicoptère d'Etienne Oehmichen

Spécialiste de l'envol vertical des machines volantes, Etienne Oehmichen fut le premier, sur une machine à voilure tournante de sa construction, à se maintenir en l'air sans le secours de l'effet de sol et en vol contrôlé.

Le 4 mai 1924, à Arbouans (Doubs), il parcourt un kilomètre en circuit fermé sur un hélicoptère de sa fabrication.

La stabilité de l'appareil est la plus grande difficulté, et Etienne Oehmichen sera le premier à la maîtriser.

 

 

En 1935, un ingénieur français démontre définitivement la faisabilité de l'hélicoptère. Maurice Clarisse, pilote, effectue avec un hélicoptère de nombreuses démonstrations de vol stationnaire et de manœuvrabilité, puis, en 1936, établit les premiers records internationaux.

L'Alouette

La seconde guerre mondiale incite divers constructeurs à réaliser des hélicoptères opérationnels.

La technique des voilures tournantes, dans l'immédiat après-guerre, progresse grâce à la mise au point de systèmes de stabilisation qui facilitent le pilotage.

L'après guerre voit l'hélicoptère connaître un développement considérable. Le premier appareil de série doté d'une turbine à gaz voit le jour en France : C'est l'Alouette, qui sera construit à 3000 exemplaires.

Eurocopter EC 130

1907 - 2007 : Centenaire de l'hélicoptère.

La tentative de Paul Cornu en 1907 est considérée comme le premier vol "piloté" d'un hélicoptère.

Aujourd'hui, sorti des usines d'Eurocopter (Numéro Un mondial), le EC 130 peut emporter six passagers à une vitesse de croisière de 235 km/h. Il possède ue autonomie de 640 km.

Depuis un siècle, l'esprit de conquête et d'innovation, les progrès de la technique ont fait de l'hélicoptère un véhicule indispensable pour sauver des vies, protéger les personnes, contribuer au développement économique du monde.